"Les territoires de Némérilyanis" Index du Forum
 
 
 
"Les territoires de Némérilyanis" Index du ForumFAQS’enregistrerMembresGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésTraillerConnexion

La Campagne de Bornholm

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    "Les territoires de Némérilyanis" Index du Forum -> [RP] Les terres du nord -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ahes


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 389
Localisation: Pau
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 22:03 (2009)    Sujet du message: La Campagne de Bornholm Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
La Campagne de Bornholm

Après plusieurs années de rapines, de pillages, de viols et de meurtres sur les cotes de Sarpsborg, Nornolossë et Frusenost, totalement impunis, le conseil du Vapenthvik implora le roi d'agir. Celui ci fit edifier les forteresses côtières, comme Arta Ruatha et Arta Igen ou encore la forteresse gardant l'isthme reliant Storneth a la Capitale. Il y prepositionna des garnisons permanentes. Malheureusement, malgré l'effet très dissuasif de ces citadelles, les Pirates trouvèrent une parade.
Il s'avère, au regard de l'histoire, que le roi attendait de pouvoir avoir le soutient de l'Ordre des Chevaliers Dragons pour entamer une campagne sur les terres ennemis, qu'il savait longue et pénible. Dans ce but, le roi avait fait construire des navires spéciaux pouvant chacun emporter deux dragon d'age moyen ou un grand.

Vint l'instant où enfin les chevaliers-dragons furent près. Cinq d'entre eux accompagnèrent la flotte du Vapenthvik. Douze navires de combat, lourdement chargés en hommes de l'armée royale, ainsi que trois pour les Dragons, quittèrent le port de Trondheim. Un seul fut perdu dans une tempête, tout les autres arrivèrent sur les cotes de Bornholm.
Lors du Débarquement, les pirates leurs tombèrent dessus à revers et en coulèrent un autre avant qu'il ne puisse manoeuvrer. Les dragons arrivèrent trop tard pour sauver le navire mais les trois bâtiments pirates furent broyé par les grand lézards. Au final, seuls 5000 hommes survécurent à la traversée.

La campagne, comme le prévoyait le roi, fut longue et éprouvante pour les hommes et les bêtes. ils eurent la surprise de devoir affronter des hordes d'orcs bien organisées, commandé le plus souvent par des Yuan-ti. Quand enfin l'armée royale arriva aux portes de ce qui ressemblait le plus a leur capitale, l'armée était en lambeaux. Il ne restait plus que 2000 hommes et trois Dragons. Mais, alors que les unités royales menaient un combat pour leur survie, poussé sur ses arrières par une armée orc, et coincé par les murs d'Umbalar, la cavalerie du Vapenthvik, fraichement débarqué et forte de 3000 cavaliers fondit sur les arrières de l'ennemi. La surprise fut totale, mais cela ne permis que de libérer la poche de résistance et de permettre au roi et ses troupes épuisée de se retirer.
La retraite vers les plages de rembarquement non loin de là fut terrible. Harcelé par les troupes mercenaire des pirates de Umbalar, l'Armée Royale subissait de lourdes pertes.

Alors que tout semblait aller au plus mal, les Noordraken et les chevaliers-Dragon convinrent d'un plan pour supprimer les chefs ennemis à Umbalar directement. L'armée royale devait quant à elle occuper l'armée enemi pour qu'ils ne puissent pas intervenir.
L'opération se solda par un succès foudroyant, et décapita la coterie de pirate qui menait la danse. Croyant avoir gagné du répis pour leurs hommes, les survivants retournèrent a la bataille, mais malheureusement, cela décupla la sauvagerie de leur adversaires, et, la moitié de ses Nöordraken tombés au combat, le Roi lui même fut obligé de se battre. La légende raconte que le Roi abatti lui même le chef de guerre Yuan-ti avant de succomber sous les coup répétés des loups-garous. La bataille fut au final une victoire, incapable de se réorganiser les Orcs fuyaient en tout sens et se faisaient tailler en pièce par les Dragons et l'Armée.
Le corps du roi fut rapatrié et sur les 8000 hommes du corps expéditionnaire, seul 453 rentrèrent et deux dragons.


La légende raconte aussi que les trois seuls Nöordraken survivant parlèrent avec Ancalimé et s'en furent, venger leur roi ou mourir en essayant. Personne ne les a jamais revus.
Ancalimé et Galien furent les seuls Chevaliers-Dragons survivants, et parmis les morts, Josinafellana devint une légende.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:26 (2018)    Sujet du message: La Campagne de Bornholm

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    "Les territoires de Némérilyanis" Index du Forum -> [RP] Les terres du nord -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com